7 conseils pour réussir son nettoyage de printemps

Le jour de votre nettoyage de printemps annuel approche à grands pas et il n'est pas question de procrastiner ! Pour être efficace, votre préparation comprend 1 bonne nuit de sommeil, 1 main-d’œuvre motivée, des vêtements non fragiles, 1 liste de courses et 1 planning précis.

 

Utiliser des produits sains et naturels

Utiliser des produits sains et naturels
© Poisson Lucas CC BY-NC 2.0 / Flickr

L'eau de Javel :

  • Désinfecte, mais ne nettoie pas.
  • Dans 90 % des cas, elle présente un risque d'abîmer les supports.
  • Elle est nocive pour l'homme et l'environnement.
  • Des substances naturelles comme le vinaigre blanc ou le bicarbonate de soude présentent des alternatives fiables et efficaces.

Faire des réserves avant le jour J

Faire des réserves avant le jour J
© 123RF / Tom Gowanlock

Le moment venu, il sera plus compliqué de se motiver si vous êtes en rade de produits d'entretien. Pensez à vous approvisionner à l'avance !

Vous aurez besoin :

  • d'éponges ;
  • de chiffons doux ;
  • de pailles de fer ;
  • de sacs-poubelle ;
  • de vinaigre blanc ;
  • de savon noir, etc.

Aérer copieusement son logement

Aérer copieusement son logement
© EricSproul / Getty Images

Lors d'un traditionnel grand ménage de printemps, les meubles doivent être vidés et déplacés pour pouvoir les nettoyer en profondeur tout comme l'espace qu'ils occupent. Lors de ce nettoyage :

  • Les mauvaises odeurs jusqu'ici contenues se propageront et les fourmis et les araignées sortiront de leur tanière d'hiver.
  • Il est alors indispensable d'utiliser des produits naturels et de bien aérer pour installer un air frais et sain dans toute la maison.

Penser à sortir ses tapis

Penser à sortir ses tapis
© Marie CC By-S.A 2.0 / Flickr

Il ne faut rien négliger :

  • Les tapis suspendus prendront un air frais salvateur.
  • Les matelas passent au minium la journée dehors.

Il convient de les retourner, de les secouer et de les dépoussiérer.

Donner ou vendre les objets inutilisés

Donner ou vendre les objets inutilisés
© Thinkstock

Vous avez des objets qui vous encombrent ? Débarrassez-vous-en ! Pour cela, vous pouvez faire une bonne action ou récolter un joli pécule en les revendant.

  • Les vide-greniers offrent un moment convivial entre deux affaires.
  • Les brocantes revendront vos vieux vélos et les objets auxquels vous ne tenez plus.
  • Les associations caritatives, comme Le Relais pour les vêtements ou encore Emmaüs, pour les meubles, retapent et revendent à petits prix pour la bonne cause.

Louer les appareils pour travaux

Louer les appareils pour travaux
© Thinkstock

Dans la maison, certains nettoyages s'avèrent aussi rares que nécessaire. Le ramonage de la cheminée, le cirage du parquet, le shampoing sur la moquette ou encore l'enlèvement de la mousse sur le toit s'effectuent une à deux fois par an.

Pour ces travaux d'entretien, il faut recourir à des appareils lourds, imposants et coûteux.

  • Injecteur-extracteur :
    • neuf : 200 € ;
    • en location : 19 € HT/jour.
  • Nettoyeur à haute pression :
    • neuf : 100 € ;
    • en location : 34 € HT/jour.
  • Cireuse de parquet :
    • neuve : 200 € ;
    • en location : 33 € HT/jour.

Toute la famille met la main à la pâte

Toute la famille met la main à la pâte
© Thinkstock

La tradition du grand nettoyage de printemps ne concerne pas uniquement les parents. Les enfants également doivent mettre la main à la pâte. Chaque enfant s'occupe de sa chambre :

  • Il commence par vider les meubles.
  • Il dépoussière l'intérieur des meubles.
  • Il passe l'aspirateur au sol.
  • Il tri et jette ce dont il n'a plus besoin.
  • Il range avec soin ses affaires.

Pages Jaunes vous en dit plus

Si certains sont férus du ménage, d'autres le sont un peu moins… Mais ne faites pas cette tête ! Une fois que c'est fini, vous allez adorer ! Procédez en suivant pas à pas les 12 étapes du grand nettoyage de printemps.

Pour cette journée, assurez-vous de la bonne marche de :

Ces pros peuvent vous aider